Ignorer le Web 3.0 est à vos risques et périls | Brigade Web

Ignorer le Web 3.0 est à vos risques et périls

Table des matières

Le Web 3.0 est la 3e génération de sites et applications Web. Plus intelligente, plus privée et décentralisée.

Mais avant de comprendre ses impacts, il est sage d’analyser ses prédécesseurs.

Web 1.0 (1991-2004)

Vous pouvez considérer le Web 1.0 comme le Web en mode lecture.

En tant qu’utilisateurs, nous ne faisions que consulter l’information qui se trouvait sur les sites, sans jamais y contribuer (ou presque).

C’était une version statique et passive du Web.

Web 2.0 (2004-aujourd’hui)

Web 2.0 est la version d’Internet que nous connaissons aujourd’hui.

En plus de consulter l’information sur les sites, comme dans le Web 1.0, nous, les utilisateurs, contribuons au contenu.

Pensez aux sites et applications comme Facebook, Twitter, YouTube, tous les blogues et forums de discussion, etc.

Nous sommes passés d’utilisateurs passifs à actifs.

Le Web 2.0 est également un internet dominé par les entreprises qui fournissent des services en échange de nos données personnelles.

Dans Web 2.0, nous n’avons aucun contrôle sur nos données ni sur la façon dont elles sont stockées.

En fait, les fournisseurs de services nous suivent et enregistrent nos données (souvent) sans notre consentement. Toutes ces données sont ensuite et stockées et vendues au plus offrant.

Sur le Web 2.0, si c’est gratuit, c’est que vous êtes le produit.

Web 3.0 (à venir)

Le Web 3.0, qui est encore à venir, (malgré que plusieurs applications décentralisées commencent à faire leur apparition) est une version du Web qui renversera les rapports de forces.

L’une des plus grandes évolutions du Web 3.0 est la décentralisation. Aucune entité ne le contrôle et les applications décentralisées (dapps) qui sont construites sur le réseau, sont ouvertes.

C’est un changement de paradigme magistral.

Fini la vente des données

Sur le Web décentralisé, nos données ne sont plus vendues aux annonceurs, car c’est nous qui les contrôlerons.

Nous aurons la possibilité de monétiser nos données et de générer des revenus en participant aux protocoles décentralisés du Web 3.0 de diverses manières. Autant pour les personnes techniques que les non-techniques.

Un exemple concret qui est déjà mis en application est la publicité sur le navigateur Brave qui récompense ses utilisateurs avec des jetons (Basic Attention Token – BAT) pour avoir visualisé des annonces.

Brave redistribue 70% de ses revenus publicitaires à ses utilisateurs.

La fin de la censure

L’un des autres changements majeurs du Web 3.0 est la fin de la censure.

Étant donné que la majorité des applications sur le réseau seront décentralisées (donc contrôlées par personne en particulier) il sera impossible de censurer.

Personne ne peut vous bloquer ou vous refuser l’accès au service.

La finance décentralisée

L’une des plus grandes révolution du Web 3.0 est les paiments qui seront intégrés via des jetons natifs, comme l’éther (ETH) par exemple.

Au sein de l’architecture Web décentralisée, un système financier parallèle existera (DeFi), dans lequel les actifs numériques fonctionneront comme moyen d’échange.

La finance décentralisée est une forme de financement basée sur la blockchain qui ne repose pas sur des intermédiaires financiers centraux tels que des maisons de courtage, des bourses ou des banques pour proposer des instruments financiers traditionnels, mais utilise plutôt des contrats intelligents sur des blockchains, le plus courant étant Ethereum.

– Wikipedia

Intelligence artificielle

Dans le Web 3.0, les ordinateurs pourront comprendre les informations comme les humains afin de nous fournir des résultats plus rapides et plus pertinents.

Les possibilités et les avancements ici seront exponentiels.

Le Web 3.0 et votre entreprise

Le Web 3.0 est à nos portes et bien qu’il peut paraitre très loin de votre réalité en ce moment, ce n’est pas une raison pour ne pas y porter attention.

D’énormes changements sont à prévoir dans le monde des affaires.

De nouveaux modèles d’affaires font déjà leur apparition. Les possibilités de financer une entreprise seront plus poussées et plus accessibles que jamais et ils sont déjà en marche.

La manière dont les revenus seront générés changera aussi.

De la vente de marchandises, à la vente d’art, à la vente de maisons, aux contrats légaux, à la vente de billets, aux contrats d’assurance, aux investissements, à la gouvernance, en passsant par le commerce en ligne, le branding, la publicité, la rémunération, etc., les changements seront multiples.

Ignorer le Web 3.0 est à vos risques et périls.

Pensez simplement aux entreprises de l’ère du Web 1.0 qui ont ignoré les changements du Web 2.0…

Voulez-vous finir comme eux?

– Seb Salois

PS

Vous ne savez pas par où commencer pour vous assurer que votre entreprise ne devienne pas obsolète durant la transition vers le Web 3.0?

Je vous invite à vous abonner à notre infolettre plus bas. C’est un sujet que nous couvrirons souvent.

👉 Ayez une longueur d'avance

Le meilleur du marketing en ligne ici!