Plus on en connaît, moins on en connaît.

#Mindset

Dans un monde où l’accès à l’information est quasi illimité, il est facile d’avoir une opinion sur tout.

Les grands titres infects de clickbait nous submergent de «faits» et d’arguments faciles sur toute sorte de sujets.

Tout le monde devient expert de tout et son contraire.

Ceci dit, prenons en exemple un sujet dans lequel vous êtes vraiment experts ou du moins duquel vous avez une grande connaissance et posez vous les questions suivantes :

À quel point les « grands titres » ne représentent que la surface de ce sujet? Et comment l’expérience terrain n’a rien à voir avec la théorie?

 

 

Une grande partie du contenu qui est partagé sur internet n’est souvent qu’une régurgitation d’information prise d’une autre source.

Deux mois d’expérience et on devient coach avec un ebook. ¯\_(ツ)_/¯

Le but de ce texte n’est pas d’éveiller et provoquer l’indignation, mais bien d’expliquer l’une des philosophies motrices et fondamentales de Brigade Web.

Absolument tout ce qui est offert comme stratégie à nos clients vient d’expériences terrain concrètes mises à l’épreuve et de prises de risques financiers à nos dépens via nos projets internes.

Bien que j’accorde une grande importance à la théorie et que j’y consacre du temps, je n’ai aucune opinion sur les choses avant d’y avoir été confronté concrètement, et ce autant pour Brigade Web que dans ma vie personnelle.

Plus on en connaît, moins on en connaît.

Cette devise m’apporte 3 grands bénéfices :

1- Se tenir le plus loin possible de l’effet Dunning-Kruger.

L’effet Dunning-Kruger, ou effet de surconfiance, est un biais cognitif selon lequel les moins qualifiés dans un domaine surestiment leurs compétences.

2- Restez en mode étudiant.

Je reste constamment en mode étudiant. Toujours avide de nouvelles connaissances et compétences que je vais pouvoir appliquer dans ma vie et ma business.

3- Devenir plus «street smart».

Dans un esprit d’ouverture et d’acceptation qu’il est impossible de tout savoir, il est facile de voir au travers un imposteur. Très facile.

Pour faire le lien avec votre entreprise.

Je vois cette mentalité comme l’un des blocs fondamentaux d’un branding intouchable. Parce que, comme mentionné ici, le branding c’est beaucoup plus qu’un simple logo et des couleurs.

Savoir qu’on ne saura jamais tout.

Le fait de savoir que vous ne saurez jamais tout vous gardera humble et en constante recherche d’actualisation. Être à la fine pointe du savoir et des compétences de votre domaine n’est pas une option pour voir votre entreprise prospérer dans le futur.

Admettre qu’on ne sait pas.

Être capable d’admettre sans gêne de ne pas savoir et une grande marque d’honnêteté qui, par expérience, vos positionne dans une classe à part.

Le respect que vous y gagnerez sera, à long terme, l’un de vos meilleurs atouts marketing.

Reconnaître que la théorie n’est jamais suffisante.

Finalement, le fait de savoir toute la théorie du monde ne remplacera jamais l’application terrain.

Cela vous assure de ne jamais être un gérant d’estrade et de pouvoir offrir vos produits/services avec une confiance contagieuse.

Lorsque nos connaissances se transforment en compétences, on franchit un grand pas d’avance sur la compétition.

Merci d’avoir pris le temps de me lire, c’est plus qu’apprécié. En espérant que vous en retirez de la valeur.

Sur ce, back to business.

Vous avez aimé? Partagez.

Par Seb Salois

WE RUN THE TOWN

Non, vous n'apprendrez pas à faire des millions en relaxant sur la plage.

Mais si vous voulez découvrir des stratégies, des outils et en apprendre plus sur notre philosophie du marketing, c'est par ici!